Proverbes
Choisir est aussi digne d'un homme d'esprit que de renverser des obstacles.
Une femme bonne est la couronne de la maison.
Qui se contente du peu ne mérite pas le plus.
La nécessité n'a pas de loi.
Le vin n'a pas de secret.
Il n'y a qu'un père et une mère qu'on ne puisse acheter avec de l'argent.
La mort est une corde au cou de tout vivant.
L'avare a souvent un fils gaspilleur.
On peut tout obtenir avec de belles paroles.
La pauvreté n'est pas une honte.
Qui ne joue pas ne gagne ni ne perd.
Un accommodement maigre vaut mieux qu'un procès gras.
Une pomme gâtée en gâte cent.
Mieux vaut cent envieux qu'une personne apitoyée.
Les œuvres de l'homme le rendent orgueilleux, celles de la nature lui font honte.
Que change de coeur celui qui change de pays.
Un chien vivant vaut mieux qu'un ours mort.
Seul l'égoïste n'a aucune consolation sur la terre.
L'économie est la meilleure prévision de l'homme, tant qu'il ne pourra se nourrir d'air et de vent.
Seuls nos doutes augmentent avec l'âge, et non pas nos certitudes.
Si chacun disait la vérité, le mensonge n'aurait plus lieu d'exister.
Dieu est un espoir qui commence là ou finit le désespoir.
Le désespoir est une chimère, c'est ce qui le rend si semblable à l'espoir.
Travaille aujourd'hui pour demain, là se joue ton destin.
Qui se veut triomphant, l'espoir est dans ses mains.
Les pleurs secs ont pour vestige un lit de rides.
On donne plus facilement l'aumône à un misérable qu'un salaire honorable à un bon travailleur.
Le cheval ne payera pas sa bride.
La lecture est le premier des exils.
Cueille la rose (l'amour) en ses beaux jours, quand elle est fanée, plus d'espoir de retour.
Le temps de chacun meurt, la terre est éternelle.
Dans les bras de sa mère, tout bébé est beau.
Une opinion n'est qu'une limite imposée à soi-même.
Tu ne peux t'étirer qu'autant que la longueur de ton drap de lit te le permet.
Un prêt même ancien n'est pas un don.
Les filles s'attrapent par les oreilles (belles paroles).
Un veilleur de nuit ne peut surveiller deux villages.
Qui se met en colère doucement le restera longtemps.
La nécessité est le plus grand maître.
Qui se réveille tôt trouve de l'or.
La vie ne représente une richesse que si on la dilapide.
L'amour le plus parfait, bannit la crainte et le châtiment.
L'homme n'est vraiment libre que dans l'amour sans contrainte.
Hors de la Hongrie, point de vie ; ou s'il en est ailleurs, il n'en est point de pareille.
Aime le peuple, mais évite la foule.