Proverbes
Qui boit, meurt ; qui ne boit pas, meurt aussi.
Riche est celui qui n'a point de dettes.
Qui ne sait pas nager ne s'aventure pas dans l'eau.
La folie de la fureur dépasse la folie de la bêtise.
Mieux vaut être la tête d'une guêpe que la queue d'un lion.
La vérité n'offense pas un honnête homme.
Une prière à Dieu et un service rendu au roi ne sont jamais perdus.
Avec la paix dans l'âme la mort n'est qu'un bonheur.
Le respect filial ouvre les portes du ciel.
Respecte les anciens, tu deviendras vieux à ton tour.
Pour un affamé Dieu paye.
Si un faucon tombe, les corbeaux lui crèvent les yeux.
Laisse-toi tomber, les coups ne te manqueront pas.
La vérité est plus claire que le soleil.
Travaille la terre et l'or te viendra.
Le corbeau est un béqueteur de charogne.
Qui veut construire haut doit creuser profondément.
Un tigre qui porte une cloche meurt de faim.
Les oreilles sont trompeuses, les yeux sont véridiques.
La distance qui relie la terre au ciel est celle de la pensée.
Le fils, devenu homme, peut-il répondre une seule fois sur dix mille aux bienfaits de ses parents ?
Quand un homme commence, tous les hommes l'imitent ; quand une famille fait une belle action, tous ceux du village en suivent l'exemple.
Si Manjushri Bouddha est dans ce monde, tous les êtres animés obtiendront le nécessaire.
En vous fiant sur vos richesses, n'humiliez pas le pauvre.
Profite du moment propice, plutôt que d'avoir du regret à la suite d'une affaire.
L'herbe est abattue par la gelée blanche. La gelée blanche est abattue par le soleil ; de même, le méchant homme est lui-même renversé par le méchant.
Un père riche ne donne pas sa jolie fille à tout autre qu'à un homme riche.
Le loup établit sa demeure dans les cavernes des montagnes.
L'oiseau fixe son nid sur la cime des arbres.
Nul ne connaît la profondeur de ce qui est dans le cœur de l'homme.
Si l'on accomplit les devoirs des hommes, on peut alors augmenter les bienfaits du ciel.
Sur la montagne choisie, il n'y a pas de bêtes sauvages, et le fils sur lequel on compte n'a souvent pas d'esprit.
Une fille sans fiancé est un fardeau pour la famille.
On doit observer complètement ses mérites et ses défauts.
Comment rejeter ce qui est tombé entre les mains ?
Les gens d'esprit, bien qu'ils se disputent, se rendent service.
Si plusieurs hommes réunissent une même volonté, ils accompliront de grandes choses, bien qu'ils soient faibles.
Si tu emploies la force, tu échapperas à la corde au cou.
Si tu emploies la ruse, tu atteindras la force du lion.
Quoique tu coupes ou brûles de l'or pur, tu n'en pourras pas détruire la couleur.
Du lait battu produira du beurre.
Le soleil et la lune, sans interruption dans le monde, font le tour des quatre dwipas.
Un homme habile, en lançant une flèche droite, atteint toujours le but de son arc.
Le sage est celui qui est désireux d'apprendre, il ne rougit pas de s'informer auprès des inférieurs.
Les voleurs et les brigands pillent les trésors d'ici-bas, ils ne pillent pas les trésors de l'éternité suprême.
Quand l'eau est trop claire, il n'y a pas de poissons ; quand l'homme est trop exigeant, il n'a pas d'amis.
Ceux qui sont vertueux remarquent leurs propres défauts ; ceux qui sont méchants pensent à rechercher les défauts des autres.
Les paroles hautaines ne se digèrent pas facilement.
L'officier dans sa tente, l'empereur dans la sienne.
Chaque jour apprends un nouveau mot par cœur.
Que la même chose soit faite aux autres que tu peux désirer être faite pour toi-même.
En faisant le bien, n'examine pas le mal.
Ne t'assujettis pas aux paroles des esclaves et des femmes.
Ce qui est abhorré dans les supérieurs, ne le faites pas à vos inférieurs.
L'homme naît à la maison et meurt au désert.
Il prend les serpents avec les mains des autres.
Si tu présentes une commission en te servant des sots, ils te perdront l'affaire.
Quand il faut marcher, il aime à s'asseoir, et quand il faut s'asseoir, il aime à marcher.
Il ne naîtra pas de rejeton d'une semence pourrie.
Il a la doctrine dans la bouche, mais non dans le cœur.
Quand une seule maison est pacifique, la paix se répand parmi le peuple.
Si tu te lies avec de mauvais amis, les mauvaises actions s'augmenteront.
Il n'y a pas de gangue au jaspe ; il n'y pas de rouille au fer poli.
L'âne efface les pas du cheval.
En accumulant de petites choses, on arrive à former ce qui est haut et grand.
Pour voler la clochette, il se bouche les oreilles.
Oh ! jeunes gens ! ne raillez pas les vieillards aux cheveux blancs.
L'homme qui a dit une seule fois une fausse parole, quoiqu'il dise une parole vraie, le doute naîtra dans l'esprit.
Le lion, en marchant sur la neige, ne se gèlera pas les pieds.
On ne doit contredire ni son père ni son roi.
La bouche d'une femme est un nid de mauvaises paroles.
Si tu ne tailles pas le jaspe, il ne pourra devenir un vase.
La terre est la mère de tous les êtres vivants, elle les nourrit tous sans exception.
Se réjouir en tout temps est très difficile.
Une robe trop longue entortille les jambes ; une langue trop longue embrouille la tête.
Celui qui a l'esprit satisfait est supérieur à celui qui a beaucoup de richesses.
Pour se voir soi-même, il faut un miroir.
Bien que vous puissiez mourir demain, apprenez la sagesse aujourd'hui.
Ne transgresse pas l'ordre du prince.
Au moyen d'artifices et de mensonges, comment acquérir la sainteté de Bouddha ?
L'homme qui, pendant sa vie, n'étudie pas, est semblable à celui qui marche dans une nuit obscure.
Ne faites pas amitié avec ceux qui ne s'accordent pas avec votre personne.
Si l'homme est d'esprit tranquille, il ne parle pas ; si l'eau est dormante, elle ne coule pas.
Les sages placent la vertu dans leur cœur.
Il faut accroître le soleil de la religion au pays des Mongols ignorants.
L'homme a son corps plus orné par la vertu que par les richesses.
Écris les caractères mongols avec un roseau.
Une femme d'une conduite déréglée n'est qu'une fille des Chimnous.
Un mauvais chien aboie en mordant de rage.
Les passions sont comme des souillures.
La bonne réputation se répand comme le vent.
L'oiseau trouve lui-même le trou pour s'abriter.
Ne fais pas de liaison avec l'orgueilleux, quoiqu'il se vante d'être bon.
Le renard ne peut pas répandre le mugissement du lion.
Si l'on est sans bateau, comment traverser la mer ?
Deux têtes de bœufs ne peuvent rentrer dans une marmite.
Sans avoir vu la rivière, il a déjà ôté ses bottes.
Il n'a pas d'autre ami que son ombre ; il n'a pas d'autre houppe que sa queue.
Les fruits produits par de bonnes semences seront bons.