Proverbes
Même si son enfant est un serpent, la mère se l'enroule autour des seins.
La bouche elle-même ne comprend pas la salive (mythomanie).
L'hypocrite attache avec précaution ses chevrettes, puis en cachette fait signe aux hyènes.
La méchanceté est un lion qui commence par bondir d'abord sur son maître.
Il y a des gens que l'épervier pond, et que le corbeau couve.
Si bonne que soit l'épouse, il faut la graisser à l'huile.
Le manque de poudre change un fusil en bâton.
Le mal que sème un homme pousse sur la tête de son enfant.
La tête ne peut être cassée qu'en présence de celui qui la porte.
Le profit envoyé par Dieu ne réveille pas celui qui dort.
Le voisin qui te connaît appartient aux bêtes qui tuent.
Un seul doigt est blessé, mais tous les doigts sont couverts de sang.
L'entendement de la femme ne monte pas plus haut que ses seins.
Aujourd'hui c'est le monde ; demain, c'est l'autre monde.
La femme est semblable à une couverture en été : si tu la prends, tu as trop chaud ; si tu la jettes, tu as trop froid.
Quand on se connaît, la guerre n'est pas sanglante.
Une plaie, une dette, le feu ne doit pas s'éterniser.
Le charbon se moque des cendres.
Qui a un maître n'est pas maître de ce qu'il porte sur le dos.
La querelle entre parents fume, mais ne flambe pas.
Les discours ont peu de valeur, seuls les actes comptent.
On façonne l'argile pendant qu'elle est humide.
L'union dans le troupeau oblige le lion à se coucher avec la faim.
Les complices sont amis comme la salive et la langue.
Si le premier chiffre est faux, le compte est faux.
Nul ne peut rien contre le destin, mieux vaut s'en faire un ami.
La jalousie est vaine, elle n'empêche pas le destin.
Un franc ennemi vaut mieux qu'un faux ami.
On n'achète pas un bœuf à l'empreinte du sabot.
Une personne aimable n'est jamais une bonne à rien.
Il faut juger aux mains, et non à la bouche.
Une dette est comme une empreinte d'hippopotame.
Si tu vois une chèvre dans le repaire du lion, crains-la.
Où il y a une tête, on ne coiffe pas le genou.
La plaie ne se cicatrise pas sur une épine.
Nul ne connaît l'histoire de la prochaine aurore.
Ne repousse jamais d'un jour, fais aujourd'hui ce que tu dois faire.
L'arbre de la royauté ne pousse pas.
L'avis est le petit-fils qui vient à la suite.
La langue des obligés est courte.
Mieux vaut conserver sa tête que conserver son chapeau.
Aimer qui ne t'aime pas, c'est aimer la pluie qui tombe dans la forêt.